+
-
Cet article appartient au dossier :

Virements et prélèvements

L’administration française, locomotive de la migration à SEPA

En France comme en Europe, la migration aux moyens de paiement SEPA est largement portée par les administrations. Elle est quasiment achevée ​pour le virement, et bien engagée, en dépit d’un processus plus ​complexe, pour le prélèvement. Il a fallu tenir compte d’une masse ​considérable d’opérations et de la grande diversité d’acteurs publics ​concernés.

Le 09/04/2013
Jocelyne Beauvois-Sandras
Depuis maintenant trois ans, les administrations publiques, au sens large, sont le premier acteur significatif et à grande échelle du marché des paiements SEPA au plan national. Très impactées par les nouvelles normes de paiement, elles ont dû s’organiser en prenant en compte leurs spécificités pour se mettre en capacité de traiter de bout en bout des paiements publics au format SEPA d’ici le 1er février 2014.Un impact très important sur les administrations publiquesLes administrations publiques françaises figurent parmi les grands utilisateurs de moyens de paiement scripturaux nationaux. ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Sommaire du dossier

Sur le même sujet