+
-

Perspectives

L’Accord de libre-échange africain : prélude à une Eurafrique bancaire ?

Les auteurs explorent la possibilité de la création d’un marché bancaire et financer afro-européen. Si l’idée paraît utopique, ils montrent cependant que les besoins et ambitions auxquels répondrait un tel projet pourraient permettre de surmonter les obstacles qui s’y opposent.

Le 30/09/2019
Alain Gauvin | Kawtar Raji-Briand | Emerand Tchouata
Le lancement solennel de l’« Accord portant création de la zone de libre-échange continentale africaine » (l’« Accord ZLECAf »), lors du Sommet de l’Union Africaine organisé à Niamey au début de ce mois de juillet, nous invite à considérer l’idée (farfelue ?) d’un marché bancaire et financier afro-européen.Bien sûr, les difficultés sont nombreuses qui s’opposent à la possibilité même de concevoir un grand marché bancaire et financier s’étendant de Pretoria à Helsinki en passant par Casablanca. Mais si dresser l’inventaire des obstacles à la construction d’un tel marché déprime et désole ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet