+
-

Manipulation de cours. "Acheté/vendu". Opération entravant le libre établissement des cours (ou...

Société Marseillaise de crédit/Cob, 16 décembre 1997. Constitue une manipulation de cours ayant pour effet de fausser le fonctionnement du marché et de procurer un avantage injustifié l'opération d'"acheté/vendu" réalisée dans le but de restaurer la confiance des investisseurs. La présente décision de la Cob souligne les limites à l'utilisation de la technique boursière des "achetés/vendus".

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°58

Articles du(des) même(s) auteur(s)