+
-

L'actualité des M & A bancaires

Société Générale réduit la voilure en Pologne

La banque française vient de conclure un accord en vue de la vente de sa filiale de banque de détail polonaise. Elle continuera néanmoins de proposer à ses clients des prestations en BFI et en matière de services financiers.

Le 21/12/2018
Georges Pujals

Société Générale annonce avoir conclu un accord pour la cession de sa filiale de banque de détail polonaise Euro à Bank Millenium, filiale du groupe portugais Millennium BCP, pour un montant de 1,83 milliard de zlotys (voir Encadré 1).

Bank Millenium faisait figure de favorite aux côtés du polonais Alior Bank, après le retrait du groupe bancaire français Crédit Agricole fin septembre 2018.

Premier établissement financier à se coter à la Bourse de Varsovie en 1992, Bank Millenium est aujourd’hui la septième banque de Pologne avec 1,8 million de clients et près de 6 000 collaborateurs (voir Encadré 2). Cette acquisition permettra à la banque portugaise de renforcer sa position dans le très attractif secteur bancaire polonais en se hissant au sixième rang national et en étendant son réseau d’agences dans de plus petites villes.

La cession des activités polonaises de Société Générale était anticipée depuis plusieurs mois. Dix-septième acteur du marché polonais, la fililale de Société Générale ne faisait pas le poids face aux leaders du marché. Comme ses principaux concurrents, la banque française a un temps songé participer activement à la consolidation du marché national. Son intérêt pour la banque polonaise Alior Bank avait par exemple été évoqué. Mais Société Générale a finalement renoncé à ses ambitions en Pologne pour renforcer sa rentabilité et sa solidité financière.

Pour autant, la banque française continuera de proposer ses services de banque de financement et d’investissement (BFI) en Pologne et conservera également une présence dans le pays via ALD Automotive, sa filiale de LLD et gestion de flottes automobiles, les métiers d’assurances et les services de financement de biens d’équipement professionnel (SG Equipment Finance).

Cette cession est une étape importante dans l’exécution du plan stratégique et financier « Transform to Grow » de Société Générale à horizon 2020 qui vise notamment à concentrer et développer sa présence sur les marchés et activités disposant d’une taille critique et d’un potentiel de synergies avec les autres métiers du groupe. Ces derniers mois, Société Générale s’était déjà séparée de son activité de banque privée en Belgique et retirée de Bulgarie et d’Albanie.

Au lendemain de la publication de stress-tests européens qui pointe Société Générale comme l’acteur le plus fragile parmi les grandes banques françaises, la banque de la Défense confirme ainsi sa volonté d’y remédier rapidement en renforçant sa solidité financière. Une fois finalisée, cette opération conduira en effet à une réduction d’environ 2 milliards d’euros des encours pondérés du groupe bancaire français et à une amélioration de son ratio de fonds propres Core Tier 1 (CET1) d’environ 8 points de base.

L'auteur

  • Pujals
    • Chargé d'études
      Bureau Van Dijk
    • Chargé de cours
      Université Paris-Descartes

Pour en savoir plus

image
  • 1. PRINCIPALES OPÉRATIONS DE M & A DANS LE MONDE

    1. PRINCIPALES OPÉRATIONS DE M & A DANS LE MONDE

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet