+
-

Comptabilité

La profonde révision des schémas comptables induits par une titrisation locative

La titrisation de contrats de crédit-bail ou de location simple se traduit juridiquement par la cession de créances de loyers futurs. Ces opérations comportent des enjeux comptables déterminants pour donner du sens aux états financiers sociaux, puis retraités IFRS. Leur bonne maîtrise, très en amont des opérations, contribue à fiabiliser ce type d’émissions, aujourd’hui sous surveillance de nombreux observateurs.

En ces périodes de trouble sur les marchés financiers, la possibilité de pouvoir lever des fonds par des programmes de titrisation peut constituer un avantage concurrentiel déterminant, tant au titre de la diversification des sources de refinancement qu’au niveau des spreads de crédit accessibles. Si, pour nombre d’établissements, des programmes de titrisation d’encours de crédit constituent déjà un procédé courant de refinancement, il en va différemment des contrats de crédit-bail (ou de location simple), qui se traduisent juridiquement par la cession de créances de loyers futurs : ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Hervé Thiery PWC Audit
    • Membre de l’ADICECEI
    • Directeur
      PricewaterhouseCoopers

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet