+
-

encadré

Panorama des principales opérations dans le monde

Le 25/03/2016
  • Société Générale, via sa filiale ALD Automotive, est entrée en négociations exclusives pour prendre le contrôle de Parcours, une société détenue à 98,8 % par Wendel. Fondé en 1989, Parcours est le 7e acteur français de la location longue durée (LLD) de véhicules, avec une présence dans cinq pays (France, Espagne, Belgique, Luxembourg et Portugal). À la fin 2015, sa flotte était composée d’environ 61 500 véhicules, dont 55 000 en France. Cette opération s’inscrit parfaitement dans la stratégie de développement d’ALD Automotive, un des leaders européens et mondiaux de la LLD, avec plus de 1,2 million de véhicules dans une quarantaine de pays. Par ailleurs, ALD Automotive va ainsi se renforcer sur le segment de la clientèle des PME et des TPE au niveau national. Le mois dernier, la filiale spécialisée de la banque française s’était déjà illustrée suite au rachat de MKB Autoleasing, un acteur implanté en Hongrie et en Bulgarie.
  • Le comparateur et courtier en ligne de services financiers Meilleurtaux.com a racheté Préféo. Les deux protagonistes étaient entrés en négociations exclusives en octobre dernier. Fondé en 1997 et installé au Mans, Préféo est spécialisé dans le regroupement et le rachat de crédits. Il s’agit d’un acteur majeur de ce métier, avec une production d’environ 60 millions d’euros en 2014. Cette acquisition permettra à Meilleurtaux.com de réaliser une production totale en regroupement de crédits supérieure à 130 millions d’euros, plaçant ainsi le nouvel ensemble parmi les cinq premiers acteurs du secteur. Fondé en ​1999, Meilleurtaux.com a réalisé 120 millions d’euros de chiffre d’affaires et revendique 7,2 milliards d’euros de nouveaux crédits immobiliers négociés pour ses clients en 2015. Meilleurtaux ambitionne de devenir un « supermarché » en matière de services financiers de détail.
  • Natixis a annoncé la conclusion d’un accord pour prendre 51 % du capital de la boutique américaine Peter J. Solomon Company. Spécialisée dans le conseil en fusions-acquisitions, cette société new-yorkaise compte une cinquantaine de banquiers et a conseillé plus de 500 transactions depuis sa création en ​1989. Cette opération est en parfaite adéquation avec le plan stratégique « New Frontier » de Natixis, qui vise notamment à développer à l’international des activités peu consommatrices en fonds propres (asset-light) et à forte valeur ajoutée. Après l’acquisition, en février 2015, de la banque d’affaires Leonardo & Co France et, en novembre dernier, de la boutique espagnole 360 Corporate, Natixis poursuit ainsi son développement international et le renforcement de son activité de conseil en M & A. La banque française travaille actuellement à la constitution d’une équipe en Italie. Le PNB de ce métier devrait être multiplié par 10 en deux ans pour atteindre 100 millions d’euros fin 2017.

Achevé de rédiger le 24 mars 2016.

Sur le même sujet