+
-

Gestion d'actifs

Gestions émergentes

Le 26/02/2013
Frédéric Lorenzini

Ce n’est pas le premier et ce ne sera certainement pas le dernier, mais l’arrivée sur le marché français de l’opérateur brésilien Bradesco AM témoigne d’une évolution significative du marché de la gestion : la présence, sur le Vieux Continent, de sociétés de gestion venant des marchés dits émergents.

Alors qu’une poignée de fonds spécialisés sur les actions brésiliennes sont disponibles dans l’Hexagone, Bradesco élargit le choix proposé aux investisseurs avec un fonds jouant le thème des petites et moyennes valeurs brésiliennes, et, plus rare, un fonds dédié aux obligations brésiliennes, une classe d’actifs pour l’heure encore peu représentée sur le marché national. Mais rien n’empêche le brésilien, en fonction du succès rencontré par ces deux premiers fonds, d’élargir son offre avec des fonds consacrés aux marchés émergents dans leur ensemble, aux actions américaines, voire aux actions européennes…

Le passeport européen et la norme UCITS avaient beaucoup fait pour la création d’un marché ouvert au sein de l’Union… le mouvement va se poursuivre. Certes, les gérants hexagonaux et européens partent eux aussi à la conquête de nouveaux marchés. Mais il est clair que l’on assiste à un mouvement pendulaire qui ne laissera pas indemne l’industrie locale de la gestion.

L'auteur

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet