+
-

Blockchain

Souleïma Baddi, CEO de Komgo : « Nous construisons autour de la confidentialité »

Coentreprise créée par quinze institutions internationales du financement, du négoce et de la production, basée à Genève, la plate-forme Komgo numérise les processus de financement du commerce et les commodités. La technologie blockchain utilisée permet à plusieurs parties d’intervenir de manière sécurisée sur un réseau partagé. Depuis son lancement en septembre 2018, la plate-forme a permis de financer 800 millions de dollars de transactions sur des matières premières. Souleïma Baddi, fondatrice et CEO de Komgo, détaille les perspectives ouvertes par la blockchain dans le financement du commerce des matières premières.

Quelle est l'histoire de Komgo ?Je suis une ancienne de Société Générale, où j’ai passé 18 ans. En tant que responsable de l’activité de financement des matières premières, en Suisse, je me suis particulièrement intéressée à la R&D des applications de la blockchain dans l’exécution des opérations de financement. Deux Proofs of Concept (PoC) – « Easy Trading Connect » 1 et 2 – ont été réalisées. Société Générale m'a alors demandé de prendre en main la création d’une structure, ainsi qu'une levée de fonds permettant la production et l'utilisation de cette technologie au quotidien. J’ai mené ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet