+
-

Marché secondaire

Rachat de créances et contrat de liquidité : les impacts comptables en IFRS

Pour dynamiser le marché secondaire de la dette corporate, les émetteurs peuvent, depuis 2012, mettre en place des contrats de liquidité comme ceux qui existent sur le marché des actions. Cette pratique ne s’est ​pourtant pas développée, compte tenu de la complexité du dispositif mais surtout de ses modalités comptables peu favorables.

Le 18/06/2013
Carole d'Armaillé | Philippe Kubisa
Ces trois dernières années, le droit français en matière de rachat de titres de créance s’est considérablement modernisé, afin de permettre aux émetteurs une gestion plus dynamique de leur dette.La liquidité des souches obligataires et le niveau des spreads de crédit associés sont devenus des indicateurs avancés de la gestion de la dette, avec un intérêt marqué des directions des entreprises et des investisseurs pour ces questions (ratio financement obligataire par rapport au financement bancaire, montant de cash disponible…). Dans le cadre du renforcement de l'attractivité de la Place de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet