+
-
Cet article appartient au dossier :
Cet article appartient au dossier :

Stratégie

Quelles infrastructures financières pour l’Europe après le Brexit ?

Dans le contexte nouveau du Brexit, il serait nécessaire que l’UE et la BCE, pour la zone euro, s’obligent à revisiter leur doctrine en matière d’infrastructures financières. Pour y parvenir, elles doivent prendre en compte un triptyque entre efficacité opérationnelle, stabilité financière du système et souveraineté monétaire et financière.

Le 24/11/2017
Vivien Levy-Garboua
La finance, comme l’industrie, s’appuie sur une « tuyauterie » sans laquelle elle ne peut fonctionner : pour que les échanges de monnaie et de titres se déroulent de manière fluide et incontestable, il faut organiser le système de paiement et les infrastructures des marchés financiers. On a coutume de représenter ces infrastructures en découpant le processus lié aux transactions en fonctions ou couches « horizontales » successives : la négociation sur des plates-formes (les Bourses), la compensation, le règlement-livraison et la conservation. Lorsque ces fonctions sont intégrées, on passe ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Sommaire du dossier

Brexit : et après ?

Le Brexit : et après ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet