+
-

Obligations vertes : « la dynamique du marché reste très dépendante des nouveaux émetteurs »

Erwan Créhalet livre un panorama détaillé du marché des green bonds, de ses particularités, de la nature des émetteurs et des investisseurs, de leur motivation pour intervenir, et sur le potentiel de développement et les perspectives de ce marché.

Comment définir un green bond ?La qualification de green bond, en dehors de la Chine (voir infra), se base sur le volontariat : c’est l’émetteur qui prend la décision d’apposer ou non un label « green » sur un bond proposé au marché. Dans ce cadre de self labelling, une obligation verte est le plus souvent définie par les Green Bonds Principles qui imposent un cahier des charges minimum et dont on peut citer les quatre principaux :le premier est de porter à la connaissance de l’investisseur, la destination des fonds, c’est-à-dire la nature des projets « verts » financés ;le deuxième relève ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Erwan Créhalet
    • Analyste en obligations vertes à la Recherche
      Crédit Agricole CIB

Séminaires

Sur le même sujet