+
-
Cet article appartient au dossier :

Les apports du SEPA

Norme ISO 20022 et centralisation: une nouvelle donne pour la gestion des paiements

Le SEPA n’est-il qu’une contrainte réglementaire, comme semblent le penser bon nombre d’entreprises ? Peut-être pas : la norme ISO 20022 – qui concerne notamment les moyens de paiement européens (SEPA Credit Transfer et SEPA Direct Debit) – et la syntaxe XML qu’elle utilise généralisent un standard international qui permettra aux entreprises d’organiser une centralisation globale de leurs flux, notamment de paiement.

Le 09/04/2013
Jérôme Cavaliero
Au premier abord, « Norme ISO 20022 » et « centralisation » ne sont pas deux notions qui s’assemblent naturellement, l’une étant un standard de l’industrie financière, l’autre un type d’organisation d’entreprise [1] pour la gestion des flux. Nous allons pourtant essayer d’illustrer ici comment cette norme peut apporter des gains significatifs à ses utilisateurs, gains qui ne pourront être générés par la seule utilisation de messages d’échange ISO 20022 mais par une évolution de l’organisation de la gestion des paiements.Des investissements conséquentsCes dernières années, des évolutions ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Jérôme Cavaliero, CA CIB
    • Responsable Marketing Stratégique Banque Commerciale
      Crédit Agricole CIB

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet