+
-

L’origine de l’engouement des investisseurs pour les solutions « risk premia »

Les écueils des méthodes d’allocation d’actifs traditionnelles

Comment expliquer l’engouement actuel des investisseurs pour les solutions d’investissement factoriel qui ne font qu’appliquer des théories anciennes ? Pourquoi sont-elles censées offrir des rendements plus robustes que les stratégies d’allocation d’actifs traditionnelles ? Qu’en est-il en réalité ? Luc Dumontier propose des réponses au travers d’une série d’articles consacrée à l’investissement factoriel. Dans ce premier article sont exposés les écueils des méthodes d’allocation d’actifs traditionnelles, à l’origine de l’engouement actuel des investisseurs pour les solutions risk premia.

Chaque jour apporte son lot de nouveaux fonds labellisés « smart beta » ou « risk premia ». Ceux-ci s’inscrivent dans la lignée des grandes innovations produits des dernières décennies, à commencer par les fonds répliquant les indices pondérés par la taille des actifs et les fonds « risk parity » permettant d’accéder à une véritable diversification entre classes d’actifs. Toutes ces stratégies appartiennent à une même famille – celle de l’investissement factoriel  –, avec un ADN commun puissant – la « théorie moderne du portefeuille ».La mort de la diversification ?L’approche risk premia a ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Luc Dumontier
    • Directeur du pôle Factor Investing, Gérant de portefeuille senior
      La Française Investment Solutions (LFIS)
    • Responsable du module « Gestion de portefeuille » des centres de formation de la Société française des analystes financiers (SFAF) et de l’Association française de la gestion financière (AFG / PRAM)

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet