+
-

Crise de la zone euro

Les covered bonds plus que jamais sensibles au risque souverain

La crise de la zone euro rappelle que les programmes de covered bonds des banques ne sont pas immunisés contre le risque souverain : alors qu’à la fin 2008, 93 % des programmes suivis par Fitch Ratings étaient notés AAA, suite aux dégradations des notes souveraines, seulement 65 % des programmes conservent cette notation en mars 2012. L’influence du risque souverain sur la note des covered bonds se transmet par différents canaux.

Le 17/04/2012
Hélène Heberlein | Solena Gloaguen
Les covered bonds – instruments de dette émis pour le compte d’institutions financières et sécurisés par des portefeuilles de prêts immobiliers ou de prêts au secteur public – se sont établis comme mode de financement bancaire principalement dans les pays développés : les établissements de crédit allemands et danois en ont historiquement été les premiers bénéficiaires. Contrairement aux émissions provenant des marchés émergents, ces titres n’ont traditionnellement pas été directement associés au risque souverain. Plus récemment, l’extension de la crise financière aux États de la zone euro ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Sommaire du dossier

Sur le même sujet