+
-
Cet article appartient au dossier :

Blockchain et marchés de capitaux : véritable révolution ou tendance FinTech passagère ?

La blockchain, technologie connue initialement comme étant l’infrastructure sur laquelle reposent les bitcoins, suscite depuis peu un vif intérêt de la part des établissements financiers. Face à la révolution annoncée qu’entraînerait, à long terme, la disparition des intermédiaires et autres tiers de confiance garantissant les transactions, il est urgent pour les BFI d’explorer les impacts de cette technologie sur les métiers.

Le 13/01/2016
Guillaume Andreu
Si les crypto-devises, au premier rang desquelles les bitcoins, continuent à inspirer des doutes quant à leur viabilité et à leur pérennité, la technologie sur laquelle elles reposent, la blockchain, suscite un intérêt croissant de la part des banques.Nombreuses sont en effet les banques de financement et d’investissement (BFI) qui ont lancé des travaux afin d’explorer les usages et applications potentiels de la blockchain au sein de leurs systèmes informatiques.L’annonce en septembre dernier, par neuf des plus grandes BFI (Goldman Sachs, JPMorgan, Crédit Suisse, Barclays, Commonwealth ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet