+
-
Cet article appartient au dossier :

Open banking

Vers des banques « plates-formes » ou en « kit »

L’open banking promet de bousculer le secteur bancaire en le rendant plus ouvert, plus fragmenté et plus concurrentiel. Quelle ouverture les banques de détail traditionnelles ont-elles intérêt à mettre en place et vers quels types de distributeurs/prestataires vont-elles se tourner pour devenir cette banque « couteau-suisse » ? Plusieurs business models se dessinent pour la banque de détail, à l’instar de ceux appliqués par Fidor ou Solaris Bank.

Le 13/09/2018
Yvon Moysan
Le concept d’open banking repose sur l’ouverture par les banques des données de leurs clients à des acteurs tiers ou à des développeurs d’applications via des interfaces de programmation applicative (Application Programming Interface - API). En informatique, une API joue le rôle de sas par lequel un logiciel va pouvoir offrir des services à d'autres logiciels. Il facilite notamment le partage d’informations de manière sécurisée, sans avoir à renseigner son identifiant et son mot de passe. Lorsqu’un site Web propose à ses visiteurs d’utiliser leur compte Facebook pour s’identifier sur leur ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Moysan
    • Lecturer Digital Marketing
      IÉSEG School of Management.

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet