+
-
Cet article appartient au dossier :

Le point de vue de l'actuaire

Les taux bas : changement de paradigme ?

Sous le double effet de la baisse des taux d’intérêt et de l’avènement de Solvabilité 2, les taux garantis sont tombés à des niveaux très bas. Si, pour l’instant, l’inertie des investissements obligataires des assureurs permet de limiter la baisse des taux de revalorisation, faire évoluer le modèle de l’assurance vie est indispensable

Le 14/10/2015
Pierre Thérond
Le niveau historiquement bas des taux des taux d’intérêt nominaux et la perspective de leur stabilité dans cette zone constituent l’un des principaux défis des assureurs vie. En effet, au-delà des effets immédiats, notamment en termes d’exigences prudentielles, cet état du monde pose la question de la pérennité du paradigme de l’assurance vie telle qu’actuellement pratiquée et de sa nécessaire évolution.Pour cerner la problématique, il est utile de revenir sur les fondamentaux de l’assurance vie et les dispositions réglementaires, résultant majoritairement de mesures de protection des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Pierre Thérond, Galléa & Associés
    • Actuaire Associé
      Galea & Associés
    • Professeur associé
      ISFA – Université Lyon 1

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet