+
-

Banque de réseau

Les clients fragiles pour les banques : quand un risque en cache un autre !

La plupart des établissements bancaires ont choisi de gérer leurs clients fragiles en dehors de leur réseau de distribution traditionnel, en finançant des associations pour le microcrédit ou en créant des structures d’éducation financière. Mais leurs conseillers clientèle, souvent peu informés de cette stratégie, et confrontés à des situations de détresse, ont tendance à consacrer un temps commercialement peu optimisé à ces clients, contrevenant même aux instructions qui leur sont données.

Le 27/01/2016
Bérangère Brial | Évelyne Rousselet
Les banques de détail sont confrontées à un environnement économique marqué par le développement des inégalités et des situations de précarité. En 2015, 33 % des Français déclarent avoir des difficultés financières pour payer leur loyer, rembourser leur emprunt immobilier ou les charges de leur logement, 29 % pour payer leurs frais de transport [1]. Comme toutes les entreprises commerciales, les banques de détail doivent revoir leur stratégie de développement puisqu’une une part croissante de leurs fonds de commerce leur offre un revenu ou une valeur de faible niveau. Le terme valeur ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Brial
    • Maître de conférences
    • Enseignant-chercheur
      IRG - Université Paris-Est
    • Coresponsable du Master Banque Assurance
      IAE Gustave Eiffel
  • Evelyne Rousselet
    • Maître de conférences
    • Enseignant-chercheur
      IRG - Université Paris-Est
    • Coresponsable du Master Banque Assurance
      IAE Gustave Eiffel

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet