+
-
Cet article appartient au dossier :

Authentification forte

Fluidité du parcours client : « La DSP 2 engendre de nouvelles contraintes et des opportunités »

Avec la DSP 2, la volonté du législateur européen est de renforcer la sécurité, mais aussi d’ouvrir la concurrence dans le domaine des paiements et d’encadrer les nouveaux acteurs de la FinTech, particulièrement innovants en matière de paiement. Si le premier point devrait être bien couvert par l’authentification forte renforcée, au prix de bouleversements non négligeables pour les e-commerçants, le second souffre encore de quelques frilosités des acteurs en place, regrette Bertrand Pineau, de la Fevad.

Le 16/04/2019
Géraldine Dauvergne
Comment les acteurs du commerce électronique considèrent-ils les prochaines obligations liées à l’entrée en vigueur des normes techniques réglementaires (RTS) ?Sur les 200 000 sites marchands en France, les quatre cinquièmes sont de petits sites qui n’ont pas d’expertise monétique particulière, qui fonctionnent avec un prestataire de services, ou directement avec leur banque. Ceux-là ne devraient pas voir une grande différence. Quasiment tous leurs paiements seront authentifiés, mais c’est déjà le cas aujourd’hui. En revanche, le cinquième des marchands restants, composé plutôt de gros ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Bertrand Pineau, Conseil & veille e-commerce, m-commerce, logistique, paiements et monétique à la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance)
    • Conseil & veille e-commerce, m-commerce, logistique, paiements et monétique
      Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance)
    • Journaliste
      Revue Banque

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet