+
-
Cet article appartient au dossier :

La réassurance sous Solvabilité 2

Étude de l’achat de réassurance pour un portefeuille temporaire décès

L’étude d’un programme de réassurance non proportionnelle pour un portefeuille temporaire décès sous Solvabilité 2 illustre les changements et la complexité des critères d’achat de réassurance induits par la nouvelle règlementation entrée en vigueur le 1er janvier 2016.

Le 11/05/2016
Anne Liu
IntroductionDepuis les années 1970, la fonction réassurance était considérée comme un poste d’achat dont l’objet était de minimiser le budget de réassurance, c’est-à-dire la proportion de primes (y compris commissions de réassurance) que la cédante serait prête à céder. L’optimisation d’un programme de réassurance se faisait alors autour d’un critère principal : son coût.Avec le passage à Solvabilité 2, les politiques de réassurance se réinventent. La nouvelle norme, de par son approche modulaire, invite les cédantes à inspecter leurs risques segment par segment, à l’affût des composantes ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Anne Liu
    • Actuaire
      CNAM
    • Master 2 Enass (promotion 2010)

Séminaires

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet