+
-
Cet article appartient au dossier :

Banques éthiques et alternatives: un modèle pour l’avenir

Dans le futur, les banques éthiques et alternatives, qui répondent bien mieux que les banques traditionnelles aux besoins sociaux et écologiques de notre société, tiendront certainement un rôle clé. Une réglementation prudentielle environnementale s’impose.

Le 22/12/2016
Laurence Scialom
Le 18 octobre 2016, la Fédération européenne des banques éthiques et alternatives (FEBEA) fêtait son quinzième anniversaire au siège du Crédit Coopératif à Nanterre. Ce type de banque, aux antipodes des banques universelles systémiques qui se sont développées par hybridation avec la finance de marché, existait donc avant la crise financière de 2007-2008. Mais la dynamique de ces banques éthiques et alternatives et les attentes qu’elles suscitent ont été décuplées tant par les conséquences économiques et sociales de la crise financière que par l’épidémie de scandales, fraudes et délits ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Laurence Scialom
    • Professeure
      Université Paris Ouest Nanterre La Défense, EconomiX

Sommaire du dossier

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet