+
-

Un choix cornélien - Le statu quo n'est plus une option

Depuis l'éclatement de la crise, l'absence de cadre crédible pour la supervision des grandes banques transfrontalières devient évidente. Un choix difficile s'offre désormais aux décideurs : un retour en arrière sur l'intégration financière ou un abandon partiel de l'autonomie de décision des acteurs nationaux.

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Séminaires