+
-

Banque centrale

Taux négatif et autres mesures d’assouplissement monétaire de la BCE : quelles sont les implications potentielles ?

Les nouvelles mesures d’assouplissement monétaires annoncées par la BCE le 5 juin dernier seront-elles efficaces ? Selon l’analyse de l’auteur, elles auront peu d’effet sur le volume des prêts accordés par les banques au secteur privé, mais pourraient réduire le niveau et la volatilité des taux du marché monétaire en euro. Une légère dépréciation de l’euro par rapport au dollar pourrait en résulter. De façon générale, ces mesures contribuent à une réduction supplémentaire de l’écart de taux entre les dettes publiques des pays de la périphérie et celles des pays du centre de la zone euro et à soutenir les prix des actifs financiers.

Le 11/07/2014
Eric Dor
Suite à la palette de mesures qui ont été prises par la BCE le 5 juin 2014, il est utile d’en analyser les implications sur les marchés et l’offre de prêt bancaire au secteur privé.I. Le taux négatif sur la facilité de dépôt de la BCELes liquidités excédentaires gardées à la BCE sont ainsi vraiment pénalisées, car le taux négatif sur la facilité de dépôt est également appliqué aux encours des comptes-courants qui dépassent les réserves obligatoires.Cette extension était obligatoire pour que la mesure décourage vraiment les banques de garder des liquidités excédentaires à la BCE. En effet, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

  • Dor
    • Directeur des études économiques
      IESEG School of Management

Séminaires

Articles du(des) même(s) auteur(s)