+
-

"Réduire les options nationales de la CRD"

La supervision européenne doit se réformer en profondeur car la directive CRD sur les exigences en fonds propres, socle unique pour l'ensemble des pays, connaît 27 applications nationales différentes. Ceci entrave le bon fonctionnement de la surveillance et crée des distorsions de concurrence.

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Articles du(des) même(s) auteur(s)