+
-

Quelques projets de cap-and-trade dans le monde

Plusieurs pays ont annoncé vouloir se doter de mécanismes de marché pour gérer leurs engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre. La Chine, les États-Unis et le Japon figurent au nombre des principaux pollueurs de la planète (voir ci-dessous). Après avoir expérimenté un marché fondé sur le volontariat, ils cherchent avec plus ou moins de bonheur à mettre en place un système de cap-and-trade*, sur le modèle européen. Aussi, leurs initiatives dans le domaine sont-elles particulièrement suivies.

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

L'auteur

Articles du(des) même(s) auteur(s)