+
-

International Les projets fleurissent en ordre dispersé

Loin des déclarations communes à l'issue de chaque G20, chaque gouvernement met en oeuvre ses dispositifs propres de taxation des banques. Il faudra attendre les résultats des travaux du FMI et du comité de Bâle pour, peutêtre, dégager des positions convergentes.

Le 10/02/2010
Annick Masounave

Pour consulter l'article complet, cliquez sur son PDF, en pièce jointe, dans l'encadré à gauche

L'auteur

Pour en savoir plus

Pièce jointe

Articles du(des) même(s) auteur(s)