+
-

Crédits toxiques Responsabilités partagées

Désormais, banques et collectivités, renvoyées dos à dos, sont priées de jouer dans les limites permises par la loi. Pour l'apurement des " vieux comptes " du passé, en l'absence d'accord, le médiateur et les tribunaux auront à trancher.

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Articles du(des) même(s) auteur(s)